Mot du Directeur

L’École Nationale d’Architecture de Marrakech (ENAM) fait état de nouveaux progrès atteints en cette année universitaire 2019/2020 pour des questions clefs, après une année riche en réalisations pédagogiques et administratives. Nous tenons à faire cette publication pour présenter le bilan des réalisations majeures, ainsi que pour réitérer nos remerciements envers les différents acteurs de la communauté de l’École, en les invitant à redoubler d’efforts pour le maintien de notre dynamique.

En cette année universitaire, un niveau d’enseignement nouveau vient d’être franchi pour la première fois à Marrakech avec la mise en place de l’année du Diplôme d’Architecte, à savoir les semestres 11 et 12. Cette décision administrative collective participe à la fondation de l’École, et procure à tous un regain de confiance. Ce comme pour l’année universitaire 2018/2019 précédente avec l’Atelier d’Architecture international annuel qui a été installé pour la première fois à l’ENAM, destiné à la 1ère année de Master, et qui avait débuté son programme en septembre 2018. Nous voulons de ces expériences des programmes pilotes dans la mise à niveau de l’enseignement de l’architecture au Maroc aux standards internationaux.

Plus que jamais, j’ai le plaisir de souligner le dévouement et la créativité de nos professeurs et membres administratifs, qui contribuent grandement aux avancées qu’enregistre l’École de Marrakech. Nous sommes tout aussi confiants de la trajectoire que nous parcourons en matière de participation et de gouvernance vis à vis des instances locales et régionales, ainsi que centrales en ce qui concerne les orientations de notre tutelle, le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.

La célébration de la rentrée universitaire 2017/18 avait coïncidé avec l’inauguration de la nouvelle École Nationale d’Architecture d’Agadir, qui bénéficie d’ores et déjà du soutien des partenaires régionaux, avec notamment la signature d’une convention avec l’Université Ibn Zohr d’Agadir, la Région Sous-Massa, la Commune Urbaine d’Agadir, le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes du Sud et l’Agence Urbaine d’Agadir. Ces accords de partenariats se veulent prometteurs pour l’avenir de l’école d’Agadir, mais il convient toutefois de les valoriser dans des activités concrètes, de façon à donner à l’Ecole un vrai poids régional.

Avec la création récente de l’ENA d’Oujda et la création imminente de celle de Casablanca, l’urgence est plus que jamais dans le recrutement d’enseignants et de personnel administratif capables de gérer ces structures nouvelles, afin d’ancrer leur importance au niveau régional, national et international. Cette ouverture sur l’extérieur est en effet un des objectifs de l’ENAM. Dans le cadre de notre plan d’évolution, nous avons mis en place au cours de cette année universitaire 2019/2020 de nouveaux partenariats de coopération scientifique et académique. Ces conventions permettent le développement des échanges de bonnes pratiques, des mobilités, ainsi que des projets pédagogiques d’enseignement, de recherche appliquée et de diffusion de la culture de l’architecture et de l’aménagement.

En plus de ses écoles partenaires Irlandaise, Espagnole et Allemande, l’ENAM est fière d’annoncer ses nouveaux accords avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse, l’Université de Pise, l’Université Catholique de Louvain et l’Institut Blekinge de Technologie en Karlshrona en Suède. D’autres destinations sont en cours d’étude et de programmation, notamment avec le Canada, la Turquie, la Pologne, l’Angleterre et l’Inde.

Notre progrès dénote de l’implication de la communauté des étudiants-architectes de Marrakech, ainsi que des institutions régionales, nationales et internationales dans nos propositions et initiatives de transition vers le plan d’évolution souhaité pour l’École. La région Marrakech Safi, qui est l’un de nos principaux partenaires, soutient en effet cette décision en mettant au service des étudiants-architectes ses locaux de la «Maison de l’Elu» comme lieu d’enseignement, dans l’attente de la construction du Siège de l’École. Dans le cadre des rencontres organisées par l’ENAM, nous avons pu réunir, à l’occasion de la 4ème édition de «al Mi’mâr» des professeurs, des chercheurs, des professionnels de l’architecture ainsi que des institutions marocaines et étrangères, autour de la question de l’enseignement de l’architecture. A l’issue des travaux de cette édition, qui s’est déroulée en mars 2019, un comité de veille réunissant des participants à ces rencontres a été mis en place pour accompagner et soutenir les actions stratégiques de l’Ecole. C’est ainsi que nous continuons à travailler sur ce rythme et sommes déterminés sur la voie tracée pour cette école. Posons la pierre du savoir, de l’intelligence et de la jeunesse.

Dr Abdelghani TAYYIBI
Directeur de l’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech