“Habitat social d’aujourd’hui” à l’ENAM, Jan. 2019

“Habitat social d’aujourd’hui”, Par Me Dominique G. M. ENAM, Janv. 2019

L’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech (ENAM) présente l’ “HABITAT SOCIAL D’AUJOURD’HUI” السكن الاجتماعي اليوم, ouvrage paru en octobre 2018, par son auteure Mme Dominique Gauzin-Muller, enseignante ENAM, le mercredi 09 Janvier 2019. Architecte française installée en Allemagne depuis 1986, Dominique Gauzin-Müller partage ses recherches sur l’architecture et l’urbanisme écoresponsables (matériaux, énergie, implications sociales et culturelles) dans des expositions, des cours et des conférences au niveau international, notamment, à l’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech. Auteure de seize ouvrages sur ces sujets, elle est directrice de collections aux éditions MUSEO. (Rdv destiné aux étudiants architectes ENAM. Autres profils : Contacter nous au Secrétariat de l’ENAM pour participation à ce rdv.).

[ L’habitat social d’aujourd’hui ne doit plus être seulement conçu comme un projet d’architecture, mais comme un processus ouvert donnant toute sa place au bénéficiaire final. Le dialogue participatif, qui a conduit à plusieurs des opérations, montre la viabilité d’un mode coopératif, qui permet « de réaliser l’ouvrage qui est l’œuvre d’une vie, celle de l’habitant ». L’impératif environnemental et politique de l’écoconstruction demande d’élaborer un nouveau savoir-faire par le biais de processus productifs à faire revivre ou à inventer, et d’une chaîne de valeurs profondément remaniée. Pour fonder cette nouvelle éthique de l’habité, nous avons besoin d’un corpus de règles renouvelé, d’une réflexion sur le rôle de chacun et de modes de coordination novateurs. L’architecture n’est pas qu’un supplément d’âme, elle est au cœur du métier de maître d’ouvrage social, et j’espère que ce livre saura le prouver. ]. Extrait Ouvrage, D.G.M.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.